Jeudi, 19. Octobre 2017, 14:00 — 17:30H, SUISA, 11bis, Av. du Grammont, Lausanne

Sécurité sociale pour les musiciennes et musiciens

Saviez-vous que la rente minimale AVS s’élève à tout juste CHF 14’100.- par an pour les personnes seules et la rente maximale à CHF 28’200.- ? Et cela à la condition d’avoir sagement cotisé chaque année. Les prestations de l’AI sont tout aussi congrues, et en cas d’incapacité de travail pour cause de maladie ou d’accident, un indépendant court le risque de devenir rapidement un cas social s’il n’a pas été prévoyant. Les indépendants n’ont par ailleurs aucun droit à des indemnités de chômage, ce qui force nombre d’artistes à abandonner leur activité créatrice afin d’exercer un emploi « décent ». La législation sur la protection sociale ne correspond pas, en de nombreux points, aux besoins et aux situations des artistes indépendants. Cependant, il existe quelques possibilités de s’assurer sans devoir verser des sommes exorbitantes à des institutions d’assurance privée. Lors de cet atelier, vous apprendrez comment vous pouvez, vous-même, contribuer à votre sécurité sociale personnelle. Car sans un filet minimal de sécurité sociale, il est presque impossible d’exercer librement sur le long terme une activité créatrice.

Atelier en français avec Hans Läubli. Hans Läubli est le directeur de Suisseculture, l’organisation faîtière des organisations suisses de créateurs professionnels dans les domaines de l’art et des médias, et des sociétés de droits d’auteur de Suisse. Auparavant, il était responsable administratif de VTS (aujourd’hui ACT) durant 10 ans, et pendant 12 ans secrétaire général du SSFV (Syndicat suisse film et vidéo). Il a été député au parlement zurichois de 2007 à 2015.

Présenté par l’Union Suisse des Artistes Musiciens en collaboration avec Syndicat Musical Suisse.

Coût : gratuit pour les membres d’une association professionnelle (SMS, MMS, ASM, USDAM), CHF 75.- pour les non-membres.

Prière de s’inscrire jusqu’au 12 octobre 2017 par courriel : info@smv.ch